Escapade Saint-Jeantaise

Association pour la pratique de la randonnée. Concevoir, promouvoir, sauvegarder des itinéraires pédestres est notre but.
Saint-Jean du Bruel a le privilège d'être, avec Sauclières, la seule enclave Cévenole dans le département de l'Aveyron. Ses habitants ont un esprit vif et curieux ; ils sont volontiers frondeurs et non conformistes mais vous serez surpris de la qualité de l'accueil que vous réserve l'Escapade Saint-Jeantaise, fière de vous guider à travers son riche patrimoine de vieux chemins, de "Serres" et de "Valats", à l’ombre de ses châtaigniers ou à l’écoute de sa belle rivière.


Chers membres de l'Escapade, nous vous convions à un repas le 25 juillet au soir chez François à Seingleys. Vos partenaires sont les bienvenus. Nous avons choisi l'option du traiteur, qui nous propose un menu (taboulé, salade paysanne, rôti de bœuf et porc froid, fromage St-Nectaire, clafoutis abricot) pour 16 € boissons comprises. Gratuit pour les enfants en bas âge.
Nous attendons votre réponse au plus tard le 17 juillet au soir. Nous ne demandons pas de chèque-de caution, nous comptons donc sur votre présence si vous acceptez l'invitation.
Réservez par texto/SMS uniquement au 06 38 67 74 02 en mentionnant votre nom et le nombre de participant. Un deuxième repas sera organisé en août.
Dans l'attente de votre réponse, passez de belles journées à St-Jean… ou ailleurs.
Les organisateurs de l'Escapade


Calendrier sorties été 2019
Randonnées gratuites ouvertes à tous
Date Lieu de la randonnée Durée Observations Encadrement
samedi 20 juillet Corniche du Méjean et du Tarn journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Rolande
mercredi 24 juillet Ermitage St-Michel, Causse Noir journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Mireille
samedi 27 juillet Cirque de Navacelle journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Mireille
mercredi 31 juillet Source du Durzon, Canoles journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Rolande
samedi 3 août Les Marmites 1/2 journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Mireille
mercredi 7 août Gaillac, le Bousquet, la Virenque 1/2 journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Mark
samedi 10 août Viala du Pas de Jaux journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Rolande
mercredi 14 août Rallye Pédestre journée Départ du local de l'Escapade à 9h00 Rolande
samedi 17 août Saut de la Chèvre, baignade journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Michel
mercredi 21 août La Rougerie, crête du barrage journée Départ à pied des Halles à 8h30 François
samedi 24 août Les Laupies, Lingas, lac des Pises journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Michel
mercredi 28 août Dourbies, les Ubertes, les Laupies journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage François
samedi 31 août Causse Campestre, Mt Redon, Homs 1/2 journée Départ des Halles à 8h30, covoiturage Michel
Rendez-vous sous les Halles de Saint-Jean du Bruel. Repas tiré du sac pour les randonnées de la journée.
Randonnées de la demi-journée : approximativement 3 heures de marche, journée entière : env. 5 à 6 heures de marche.
Les randonnées sont susceptibles d'être modifiées au dernier moment en raison de mauvaises conditions climatiques.
Merci de vérifier l'horaire sur le site ou sur la page Facebook avant de partir.

La Salvage, le Pompidou (10 juillet 2019)

Lu dans l'édition matinale du Monde ce 11 juillet 2019, page 7, dans la rubrique " Le bonheur existe, je l'ai rencontré ! "Envoyé par mon rédacteur en chef pour couvrir quelques " sujets sociétaux" propres à remonter le moral de nos concitoyens, je suis arrivé samedi dernier à St-Jean-du-Bruel, en pleine canicule. J'y ai rencontré mon cher ami C*J*, brillant journaliste maintenant à la retraite. Celui-ci, à qui j'exprimais ma difficulté à trouver un "angle d'attaque" me conseilla immédiatement de participer à une randonnée de l'Escapade, le club de marche Saint-Jeantais. La prochaine avait lieu le mercredi 10 juillet et promettait beaucoup. Départ tôt le matin en face des Halles(superbes)du village et bientôt apparaissent de nombreuses personnes, dont beaucoup semblent se connaître intimement. Je reçois un accueil chaleureux et suis présenté à un grand nombre. D'abord un covoiturage nous conduit vers le Larzac, à La Salvage plus précisément, petit hameau du Causse. En chemin nous passons près de Montredon, témoin d'évènements dont toute une génération garde un souvenir ému et intact. Arrivés à Notre-Dame de La Salvage (silva-forêt, petite église sans prétention de la première partie du XIXème construite sur les ruines d'une église romane du XIIème siècle), nous empruntons au début un large chemin en pente douce qui ondule à travers le Causse. À proximité du point culminant se trouve une borne géodésique (altitude, latitude, longitude) qui a malheureusement souffert des caprices du temps. Celle-ci enracine le lieu de façon précise : Ici et pas ailleurs. Quelques pas plus loin une clairière abrite une minuscule lavogne (point d'eau pour les troupeaux) ainsi qu'un enclos à moutons encore bien préservé avec ses murs de pierres sèches ingénieusement assemblées. Nous quittons vite le large chemin pour un sentier plus étroit, ombragé, qui nous mène, en file indienne, vers le bord méridional des gorges de la Dourbie. Sur ce chemin de crête, cœur de la randonnée, vont se dévoiler quelques-unes des plus belles vues sur cette vallée : un village assoupi sur un plateau, Pierrefiche, les grandes cheminées calcaires de Roques-Altes sur le Causse opposé, le Causse Noir, le chaos de Montpellier-le- Vieux, une maison troglodyte... et tout cela éclairé par un soleil enfin lavé de sa canicule. La falaise (dolomies) sur laquelle nous cheminons se dessine bientôt avec ses à-pics vertigineux et... vertigineusement beaux. Et comme si ce n'était pas suffisant, voilà les vautours qui arrivent, certains planent à quelques mètres au-dessus de nous et bientôt c'est toute une colonie de ces fiers rapaces qui nous observent et décrivent de majestueux vols planés pour notre plus grand plaisir... les nids ne sont pas loin ! Et le plus beau reste à venir. Une vue grandiose ("dramatic" diraient nos amis anglais) s'ouvre sur l'échancrure de la vallée avec ses deux berges, le ruban bleu-vert de la rivière, la route qui la longe, la ville de Millau, maisons serrées les unes contre les autres, qui s'incruste presque amoureusement dans la vallée le tout surligné par la barre blanche horizontale du viaduc avec ses ramages haubanés. Quelle chance de se trouver hic et nunc ! Et à quel point a raison ce randonneur, d'allure austère mais de visage souriant, qui me souffle à l'oreille : "Dieu a fait la campagne et l'homme la ville". Comment ne pas être d'accord ? À propos de campagne, ne manquez pas, publié dans ce même numéro, l'article d'Aimée Faure-Laroque : "Le Larzac et ses campagnes : mythes et réalités "tiré du chapitre 15, pages 169 à 173, de sa somme "La campagne française", 2ème édition chez Tabula Rasa. La fin de l'itinéraire nous fait passer devant une ferme restaurée : Le Pompidou (replat). Quelques brebis se reposent à l'ombre d'un bosquet : la vie ne demande qu'à naître et se poursuivre. Un grand sentier referme la boucle de ce circuit magique... et bien réel. Et nous repartons tous vers nos destinations favorites, des images plein la tête. Celle que je voudrais ajouter à mon grand livre de la Nature s'intitulera : Dourbie : summer of 2019...
De notre envoyé spécial en Aveyron Odilon Verbois


Les comptes-rendus de nos randonnées sont consultables sous l'onglet ARCHIVES


Retrouvez les sorties de l'Escapade Saint-Jeantaise
et bien d'autres évènements sur l'appli
"Sortir en Aveyron"