Escapade Saint-Jeantaise

Association pour la pratique de la randonnée. Concevoir, promouvoir, sauvegarder des itinéraires pédestres est notre but.
Saint-Jean du Bruel a le privilège d'être, avec Sauclières, la seule enclave Cévenole dans le département de l'Aveyron. Ses habitants ont un esprit vif et curieux ; ils sont volontiers frondeurs et non conformistes mais vous serez surpris de la qualité de l'accueil que vous réserve l'Escapade Saint-Jeantaise, fière de vous guider à travers son riche patrimoine de vieux chemins, de "Serres" et de "Valats", à l’ombre de ses châtaigniers ou à l’écoute de sa belle rivière.


L'Assemblée Générale de l'Escapade Saint-Jeantaise se tiendra samedi 24 octobre à 10h à la salle d'animation.

Port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique fournit à l'entrée, et distanciation sociale à respecter.


Mardi 27 octobre 2020 à 8h30
Randonnée gratuite ouverte à tous
Le Mourier, Marmites de la Dourbie
Image

Départ des Halles de St-Jean du Bruel à 8h30, covoiturage jusqu'au Mourier. Nous suivrons un ancien "béal" par un chemin ombragé jusqu'à Dourbies. Randonnée familiale, durée ½ journée, distance 7 km, dénivelé cumulé 100 m, chemin facile et le plus souvent plat. Encadrement : Mireille Azan.

Nos randonnées sont susceptibles d’être modifiées au dernier moment en raison de mauvaises conditions climatiques. Merci de vérifier l’horaire sur notre site ou sur notre page Facebook avant de partir.:

Un film sympathique drôle et sans prétention de Caroline Vignal sorti récemment sur les écrans : Antoinette dans les Cévennes. Il rappellera des souvenirs à ceux d’entre nous qui ont participé aux randonnées de l’Escapade sur le Mont Lozère en Juin 2017 et sur le chemin de Stevenson en Juin et Juillet 2019. On reconnait l’arrivée sur le Mont Lozère et le Pont-de-Montvert ainsi que la descente sur Florac et tous ces merveilleux paysages des Cévennes.


La Bastide-Pradines (12/09/2020)

Randonnée inhabituelle ce samedi 12 septembre sur les hauteurs de la Vallée du Cernon. Le point de départ était l’ancienne gare ferroviaire de La Bastide-Pradines devenue le terminus du vélo-rail. La montée en sous-bois, dans des buissières qui offraient plutôt un spectacle de désolation à cause des ravages de la pyrale, a été assez rude, surtout vers le sommet. En passant, nous avons visité la Baoumasse ou grotte dite des Résistants qui autrefois devait accueillir plutôt des troupeaux avec leurs bergers pour la nuit. Arrivés sur la ligne de crête, nous avons apprécié le petit vent agréable ainsi que l’impressionnant panorama aussi bien au Nord qu’au Sud. Le détour pour voir le Rocher du Lion a été rapide, mais nous n’étions pas au bon endroit pour découvrir la célèbre silhouette du lion avec le rat comme dans la fable de La Fontaine. Avant de redescendre, nous avons pique-niqué à l’ombre et Jean-Marc, comme d‘habitude, avait apporté une excellente bouteille de vin. De retour aux voitures, nous sommes allés voir un endroit idyllique pour un futur pique-nique au bord d’un ruisseau avec une prairie parsemée de colchiques (c’est la fin de l’été ! ). Puis nous sommes retournés à la gare où nous avons attendu puis acclamé la responsable de la petite cafeteria arrivée en cyclo-draisine depuis Sainte-Eulalie. Après avoir pris différentes consommations nous nous sommes quittés pour rentrer à Saint-Jean et terminer ainsi cette petite journée de randonnée.

Voir les photos été 2020


Les comptes-rendus de nos randonnées sont consultables sous l'onglet ARCHIVES