PRATIQUE


Randonneurs, faites attention aux tiques et à la maladie de Lyme !

Un problème plus ou moins bien connu chez les pratiquants d’activités de plein air : les tiques et la maladie de Lyme !
La tique est l’ennemi du randonneur : elle peut en effet être porteuse de différentes bactéries responsables de la maladie de Lyme et d'autres co-infections, dont les conséquences peuvent s’avérer très graves.
Il existe heureusement des gestes simples pour se prémunir et retirer la tique en cas de morsure.
Cliquez ici pour télécharger le dépliant édité par France Lyme (association de lutte contre les maladies vectorielles à tiques) qui présente les bons gestes à avoir !


Équipement

De bonnes chaussures de marche sont nécessaires et obligatoires.Les conditions météorologiques pouvant  être changeantes, se munir d'un coupe vent et de vêtements pluie, d'une casquette ou d'un chapeau, et surtout d'une quantité d'eau suffisante pour la journée. Le repas étant sorti de votre sac, prévoir aussi en conséquence des efforts à fournir Les accompagnateurs se réservent la possibilité de refuser une personne qui ne serait pas suffisamment équipée .


Tableau d'évaluation des difficultés - Force des randonnées

Longueur Dénivelé positif Pénibilité et heures de marche Difficulté technique Force
Moins de 12 km Moins de 300m Sentiers bien marqués, terrain souple
3 à 4 h de marche
Aucune 1
Au delà de 12 km Entre 300 et 800m Passages pouvant être pentus, glissants ou caillouteux
4 à 5 h de marche
Aucune 2
Au delà de 15 km Plus de 800m Sentiers caillouteux, passages dans les rochers, les éboulis
5 à 6 h de marche
Traversées de ruisseaux à gué, vires étroites et exposées nécessitant grande vigilance
5 à 7 h de marche
3
    Sentiers de montagne, passages exposés ou vertigineux
6 à 9 h de marche
Passage nécessitant l'usage des mains, équipés de câbles, chaîne ou cordes, passages de névés, difficultés d'orientation 4