Entre Virenque et Burle du Gressentis (6 mars 2021)

Dix personnes sont présentes au départ à La Combe, où la demeure d'Anne-Marie Letort garde secrètement la source de la Virenque. Nous nous divisons en deux groupes pour respecter les consignes sanitaires, et nous laissons derrière nous la belle vallée dans sa fraîcheur matinale. Nous montons un chemin forestier qui nous conduit sur la crête entre la vallée de Valescure et La Roquette côté Gressentis ; la vue qui s'ouvre devant nous englobe Valescure, le Prat d'Alaux, Rivalte, La Vialette, Le Bruel, Seingleys et la Sentinelle. Au loin nous apercevons d'un côté Dourbias, Algues, La Mouline, le Roc Nantais et le Causse des Cuns, et de l'autre La Brunelerie. Tout en évitant les "grands boulevards" fraîchement aménagés par les engins forestiers, nous avançons dans la forêt. Sur une hauteur un peu plus loin, nous admirons les dentelles des Rochers de Bataille. Nous entamons la douce descente vers les ruines de Valjuille, ferme cévenole abandonnée depuis une vingtaine d'années, encore partiellement utilisée comme abri pour les vaches. Une plaque "Union" (en plomb) apposée sur une façade atteste encore que la demeure était assurée contre l'incendie, ce qui devait la mettre à l'abri de toute intention criminelle du chef d'un voisin malveillant.

Longeant le Burle du Gressentis, nous passons devant des petits étangs où Myriam nous fait découvrir deux merveilleux barrages de castors. Puis nous nous dirigeons vers le Mas del Riou au Gressentis. Claire et Jean-Luc attendent déjà, confortablement installés au soleil et impatients de partager le repas avec nous. Vins, café, diverses délicatesses apportées par les amis : tout ce qu'il faut pour un moment convivial dans la meilleure tradition "Escapade", et dans le respect des contraintes sanitaires.

Jean-Luc se joint à nous pour découvrir l'ancien chemin communal vers Sauclières, récemment rouvert et équipé de deux échelles pour passer les clôtures électrifiées. Après avoir franchi la Virenque, nous mettons le cap sur La Combe. En route, Myriam nous montre la petite source qui alimente la fontaine sur la place de Sauclières.

Après un dernier salut "sanitaire" nous nous quittons... pour nous retrouver bientôt sur d'autres chemins.

Voir les photos Hiver 2021


Myriam, Cathy, Pierrot et Gilbert Alla (qui exploitait la carrière de Sauclières) ont rouvert l'ancien chemin communal reliant Sauclières au Gressentis. Il restait seulement à franchir deux clôtures électrifiées qui délimitent les pâturages de Dominique Causse. Son frère Philippe, conseiller municipal à Sauclières, avait construit, il y a longtemps déjà et sur notre demande, deux superbes échelles avec main courante pour passer ces clôtures. Nous venons de les mettre en place et de les sécuriser. C'est du solide ! Un grand merci à tous et notamment à Gilbert Alla et Philippe Causse.



Château d'Algues par Font Nègre (13/02/2021)

Après plusieurs annulations dues à la météo, nous avons pu enfin faire cette première randonnée de l'année, ce samedi 13 février à 14h. Neuf participants au départ de l'Esplanade. Consignes sanitaires obligent, nous nous répartissons en deux groupes. Mark part en premier avec 5 randonneurs, et Jean-Luc suit, quelques minutes après, avec le reste de la troupe. Montée par le chemin de Sauclières jusqu'à la route d'Algues. Nous suivons ensuite la petite route jusqu'à la Croix d'Algues. De là, nous avions prévu de redescendre vers Fougayrolles, mais 3 d'entre nous ne connaissant pas le Château d'Algues, changement de programme, nous continuons tout droit. Petite pause au milieu de l'ancien château des seigneurs de Roquefeuil pour admirer la vue à 180°, et redescente sur Fougayrolles. Le couvre-feu approchant, nous regagnons directement la route départementale et traversons tout St-Jean pour revenir à l'Esplanade. Le temps fut agréable et l'ambiance sympathique, comme toujours. Nous sommes tous prêts à remettre ça, le mercredi suivant, avec François qui nous amènera sur la Crête de Brante.

 

Voir les photos